Nous aider

Notre campagne de collecte de fonds a débuté le 8 mai ! Rendez-vous sur ce site : KissKissBankBank – Géol’Esperanza

Nous avions 800€ à récolter en 45 jours. Et si nous n’atteignions pas cet objectif, tout était perdu ! Mais grâce à vous nous avons été au-delà de nos espérances : ce sont plus de 1100€ qui ont été collectés ! Vous avez été nombreux à nous soutenir et à choisir des cadeaux qui vous feraient plaisir : bonnets, gants, toiles peintes, porte-monnaie, écharpes, album photo, pull 100% en laine d’alpaga etc… et depuis notre retour du Pérou (depuis début août donc), nous vous distribuons vos cadeaux que nous avons pris soin d’acheter auprès des artisans locaux de Puno et Cusco.

Comme vous avez pu le lire sur nos pages intitulées : « projets 2014 », « projets 2015 » ou « La Runa », les projets sont intégralement financés par La Runa. Les membres de Géol’Esperanza oeuvrent toute l’année pour organiser des ventes d’artisanat péruvien, dont les bénéfices sont reversés intégralement à La Runa.

Partir au Pérou en tant que bénévoles pour La Runa, c’est le but que se fixent les membres de Géol’Esperanza. Mais la totalité du coût du voyage est à leurs frais !

Ainsi, ces derniers s’investissent toute l’année pour organiser des événements (repas), vendre des calendriers, ou demander des subventions/sponsoring afin de réduire le coût du voyage.

Il faut savoir qu’en 2014, le prix d’un billet d’avion aller-retour Paris-Arequipa par personne s’est élevé à 1483 €…. Ajoutez à cela le prix des hôtels/auberges de jeunesse, des transports sur place pendant un mois, la somme totale dépasse largement les 2000€ par personne.

Autrement dit, sans votre aide, les étudiants n’ont pas les moyens financiers de concrétiser au Pérou leur travail de toute une année. Et sans bénévoles, les projets ne peuvent voir le jour.

Si vous souhaitez nous aider, ou aider La Runa, d’une quelconque manière, rendez-vous à la page « Nous contacter ».

Merci pour votre aide !

Cet enfant taquinait l'alpaga dans le but de se faire cracher dessus, ainsi les touristes sont amusés et donnent une pièce !
Cet enfant taquinait l’alpaga dans le but de se faire cracher dessus, ainsi les touristes sont amusés et donnent une pièce !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s